Joël Bats

Comme entraîneur, Platini a gardé son âme de joueur, mais je le trouve plus libéré, plus ouvert, malgré ses nouvelles responsabilités. peut-être parce qu'il n'a pas le stress de la performance physique (...). En rigolant, je dirais qu'il doit regarder plus souvent les journaux télévisés qu'avant. Il s'ouvre plus sur l'extérieur, sur les choses auxquelles il ne prêtait pas attention quand il était joueur et qu'il s'était formé une sorte de carapace.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site