Marguerite Duras

Duras, elle joue dans quel club? Pour moi, Duras, c'était personne. Je ne la connaissais pas, je savais juste qu'elle écrivait des bouquins. Et puis le journal Libération m'a demandé de la rencontrer. J'ai accepté. J'ai dû me mettre à niveau. Elle avait sa vision du foot à elle. Elle m'a dit: "Je vous ai toujours considéré comme un ange". Comme tous les écrivains, elle aimait le foot car il y avait les lumières comme ceci, les maillots comme cela, le public, le vert de la pelouse. ce ne fut pas facile. Moi, j'essayais de suivre, de m'élever. Au bout de 3 heures, j'avais une vraie migraine... Mais j'ai essayé de comprendre, de deviner ce qu'elle voyait en moi. En fait, j'ai essayé de me sauver...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site