Patrie

Jamais je ne se suis senti immigré. Français, je le suis par la volonté de mon grand-père. par la sueur versée comme d'autres le sont par le "sang versé". La chaîne des générations a fait le reste. La France, je l'ai ressentie jusqu'au plus profond de moi-même dans le garde-à-vous solennel des joueurs de l'équipe nationale au moment des hymnes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×